Travail du métal : livres, sites et ressources.

Quelques précautions : Je m’intéresse au travail du métal depuis quelques mois. Je cherche sur le net, je lis des livres et je fais quelques essais. Je suis complètement novice et donc cet article n’est que un compte-rendu de mes trouvailles, je ne suis en aucun cas une spécialiste. Mais comme le travail du métal me semble peu présenté en France, j’ai pensé écrire cet article dans le but de faire gagner du temps à d’autres qui auraient ce même centre d’intérêt.

Le problème, c’est le niveau du travail. En ce qui me concerne, je souhaite exclusivement rester dans le cadre du « loisir créatif », je ne prétends devenir ni bijoutier, ni métallurgiste (LOL) …  

Partie 1 : Livres

1. Livres en français.

Si vous êtes novice, je vous conseille de commencer par des livres en français. Il y a beaucoup de termes techniques et quelques explications sur les bases sont loin d’être superflues. Donc pour apprendre ce qui se cache derrière les termes de « brasure », « recuit », « déroché » etc., voici deux livres qui pourront vous aider. Les personnes qui travaillent la pâte d’argent seront certainement plus familières avec tout ça …

Bijouterie / Mathilde Coles

Livre traduit de l’Anglais / Eyrolles – 2000 / 127 pages / couverture rigide

couverture_madeline_coles

Sous-titre : Réalisations étape par étape / Travail du métal / Enfilage de colliers / Sertissage de pierres. Deux livres en un.

C’est effectivement deux livres en un car il est partagé en deux dans le sens horizontal. La partie supérieure présente les projets pas à pas et la partie inférieure les techniques utilisées. Quand on veut réaliser un bijou, on peut donc avoir en haut le « tuto » et en bas les détails de la technique. C’est original et finalement bien pensé.

Les premières pages présentent les « Outils et équipement ». La photo de son établi me fait rêver. Il semble tellement « modeste » par rapport à ce qu’on peut voir dans les autres livres où on a le sentiment que si on n’a pas un atelier de « pro », on peut oublier cette technique.

Elle présente ensuite les matériaux en précisant bien qu’on peut s’exercer sur des plaques de métaux non précieux avant de se lancer dans le travail de l’argent ou de l’or … (no comment !)

Dans les chapitres suivants, 23 projets sont présentés avec en parallèle, 20 techniques.

Les projets ne me font pas craquer (sont trop classiques pour moi) mais ils ont le mérite d’être très bien expliqués. Photos et textes sont en vis à vis. Les deux sont clairs.

J’aime bien la partie technique qui me permet de comprendre enfin l’intérêt de telle ou telle pratique car en anglais, ce n’était vraiment pas clair.

Techniques de la bijouterie / Stephen O’Keeffe

Livre traduit de l’Anglais / Eyrolles – 2003 / 127 pages / couverture rigide

couverture_stephen_okeeffe

L’organisation du livre est plus classique que le précédent. Après avoir présenté le matériel, il alterne des « leçons » sur les techniques de base, puis les techniques avancées avec la présentation des projets.

Le matériel est très bien présenté et il propose quelques outils que l’on peut fabriquer soi-même (mais faut quand même être bricoleur).

Les techniques sont très bien expliquées à l’aide d’images et de textes en vis-à-vis. Il en va de même pour les projets. Plusieurs ont le mérite d’être simples et efficaces. Certaines explications sont complétées par des schémas.

A noter qu’il explique la technique du « etching » (graver à l’acide), qui semble aussi délicate à réaliser que sur la polymère …

De ces deux livres en français, je trouve celui-ci plus complet et plus utile que le précédent.

2. Livres en anglais.

Mixed Metal Mania / Kim St Jean

Livre en Anglais / Kalmbach books – 2011 / 111 pages / couverture souple

couverture_kimStJean

Sous-titre : Solder, rivet, hammer, and wire exceptional jewelry

L’auteure est une des instructrices de Beaducation. J’aime beaucoup ce livre et rêverais de pouvoir réaliser certains des projets qu’elle présente.

Dans les premières pages, elle présente les outils, à la fois les « conventionnels » et les « non-conventionnels », ceux qu’elle s’est fabriqué à partir d’objets détournés de leur usage premier ou qu’elle s’est bricolé.

Elle consacre ensuite une vingtaine de pages aux techniques de base : jonctions, rivetage, sciage, perforation, soudure, « foldforming », finition (patine, etching …)

Ensuite, 4 grands chapitres vont développer ces techniques à partir de projets de difficulté croissante. Chaque projet se décline sur le même plan : rappel des techniques nécessaires, outils, matériel et explications.

Les images sont très belles mais ce que je regrette, c’est que les photos sont présentées de manière dissociée des textes. Je trouve que cela rend les explications plus difficiles à comprendre. Même si grâce aux livres sur la polymère, j’ai fait beaucoup de progrès en langue anglaise, là je suis parfois un peu larguée … Donc, ce livre sera très frustrant pour celles qui ne maîtrisent pas la langue.

Heat, Color, Set and Fire / Mary Hettmansperger

Livre en Anglais / Lark Jewelry and Beading – 2012 / 128 pages / couverture rigide

couverture_maryHettman

Sous-titre : Surface Effects for Metal Jewelry

Ce livre a essentiellement pour but de nous présenter les différentes techniques qui permettent d’ajouter de la couleur, de la texture aux bijoux en plaque de métal : les crayons de couleurs, la poudre à embosser, l’émaillage, la patine avec le Liver of Sulfur, l’inclusion d’objets récupérés …

Ces techniques y sont très bien détaillées, les projets sont complétés par des schémas, parfois des gabarits. Les photos sont belles, les explications fournies … mais j’avoue que si j’aime beaucoup ce livre pour le catalogue des techniques, je n’adhère pas beaucoup aux projets présentés. Les plus beaux (à mon avis), sont ceux de la page de couverture. Mais les explications sont là et on peut toujours adapter. Toutefois, j’aime beaucoup ses idées de montage. Beaucoup de ses projets peuvent être mis en œuvre sans avoir un matériel trop spécialisé. Il n’y a pas de galerie à part, mais les pages techniques du début du livre sont illustrées par des créations d’autres artistes.

Stamped Metal Jewelry / Lisa Niven Kelly (créatrice de Beaducation)

Livre en Anglais / Interwave – 2010 / 135 pages / couverture souple

DVD inclus (mais il n’apporte pas grand-chose !)

Couverture_LisaNivenKelly

Sous-titre : Creative techniques and designs for making custom jewelry

Ce livre est exclusivement orienté vers la technique de l’impression (le « tamponnage ») sur métal.

L’intérêt de la technique est qu’elle ne nécessite que peu de matériel pour être mise en œuvre. Il n’est pas utile ici de s’équiper pour la soudure ou le sciage par exemple.

Comme toujours, les premières pages sont consacrées aux matériaux et aux outils. Suivent les explications sur les techniques. C’est clair mais les vidéos présentent sur le site de Beaducation sont au moins tout aussi formatrices.

Puis viennent les projets : photos et textes en parallèle. C’est clair et bien détaillé. A noter qu’elle donne des répertoires de mots ou de phrases qui peuvent être tamponnées sur les créations. Je trouve l’idée excellente ! Par exemple, elle décline certaines expressions en différentes langues comme : I love you, Peace, Beautiful, Forever, I miss you, Amitié.

Il s’agit en effet d’imprimer des lettres ou des dessins sur le métal. Ce qui nécessite d’avoir un ensemble de poinçons (que l’on trouve en abondance sur Beaducation !). Les projets sont sympas si on aime ce genre de bijoux. Ceux de la page de couverture donnent une bonne idée du contenu.

 

Partie 2 : Ressources

1. Forum en français : bijoux à la cheville

Forum francophone sur les bijoux fait mains et sans moulage. La particularité de ce forum est que l’ensemble du contenu est accessible sans identification. Lorsqu’on cherche à se renseigner sur telle ou telle technique à partir de mots clés saisis dans Google, on tombe inévitablement sur ce site.

Il fourmille d’informations, l’ambiance y est sympa, certainement grâce à l’administrateur qui a l’air d’être une personne joviale et pleine d’humour. On y croise essentiellement des professionnels mais aussi des amateurs (semi-pro ?). Cependant on sent qu’on passe dans une autre dimension que le simple « loisir créatif ».

Ayant peur de ne pas être à ma place, je n’ai pas encore poussé la porte pour m’y inscrire …

Un membre de ce forum est bijoutier à Nantes et il propose des stages d’observation, d’initiation ou de perfectionnement (allez dans l’onglet « Services ») : Le creuset de la création.

2. Vidéos gratuites :

Beaducation est non seulement un site de vente mais également une mine d’informations. Le site propose des vidéos en lien avec certains outils mais aussi dans une section spécialement dédiée à la formation. Les vidéos sont très claires et sont compréhensibles même sans une maîtrise absolue de l’anglais. Elles sont vraiment de qualité et chaque point est détaillé. Elles sont présentées par différentes artistes, chacune semblant avoir sa spécialité. J’aime le côté « je manie le marteau dans ma cuisine avec les ongles vernis et je ne sens même pas sous les bras » !

 

Rio Grande fonctionne sur le même principe : vente en ligne et explications de certains outils. Les explications sont moins nombreuses que sur le site précédent et, j’ai envie de dire, « moins féminine ». Celles que j’ai vues étaient présentées par un homme genre « costaud » qui expliquait à une nana (qui semblait ne rien comprendre et faisait semblant de s’intéresser à la chose …) le mode d’emploi de ses perforatrices et autres engins …

 

Il y a aussi un magasine en ligne qui propose des vidéos gratuites (pas seulement sur le métal !) : Art Jewelry Magazine.

 

3. Vidéos payantes :

J'ai découvert ce site : Interweave Store.

On y trouve des livres, des DVD, des vidéos ... c'est payant mais c'est de grande qualité. On peut acheter des tutos à l'unité, des revues en .pdf où plusieurs créations sont regroupées.

Je me suis offert les vidéos d'Helen Driggs. Il ne s'agit pas de tutos mais d'explications sur les gestes techniques de base. C'est vraiment très bien fait. Elle est très pédagogue. C'est vraiment ce que je cherchais pour compléter les explications que j'avais dans les livres.

 

 

Partie 3 : Sites de vente en ligne

1. Sites français

Ils sont malheureusement trop peu nombreux ! Il semble en effet que la bijouterie soit une profession très protégée en France et que donc il faille être un professionnel pour se fournir en matériel spécialisé. Par contre, vous trouverez des boutiques « réelles » dont certaines sont indiquées sur le forum bijoux à la cheville. C’est certainement mieux en se déplaçant.

 

Perles and Co propose de nombreux outils qui vont être nécessaires au travail du métal : il faut aller dans la section « Art Clay Silver » partie « outils ». Vous trouverez ici : la micro torche, des brosses, le liver of Sulfur, la seringue à soudure …

Dans la section « Accessoires » une partie est dédiée aux poinçons de métal (que les lettres pour l’instant …). Dans la partie « outils » vous trouverez les forets pour Dremel, des embouts pour la gravure ainsi que les marteaux. Je ne vous recommande pas celui qui est en forme de dôme. Il est recouvert d’une sorte de peinture métallique qui s’écaille à l’usure et fait des marques. Le petit marteau en plastique est bien (mais petit !).

Le site Tendance créative a également une section dédiée au travail du métal. Vous y trouverez la mini-enclume (vraiment mini), un bloc en acier, un coussin en cuir, des marteaux.

Multirex est un site spécialisé en matériel pour maquettes et modèles réduits. On y trouve quelques outils utiles : dé à emboutir, bouterolles, scie, marteaux mais aussi le nécessaire pour la soudure.

FDP = 6,99 € (mais je pense qu’ils ajustent aussi en fonction du poids) / gratuits à partir de 69 € de commande.

Ils ont une filiale Multimatières. On peut s’y procurer des plaques de cuivres, de laiton et d’aluminium de différentes épaisseurs et tailles.

FDP = 8,50 € / minimum de commande de 20 €.

Pb Modélisme / aller dans la section « matière première à métal ». Ils ne sont pas chers.

FDP : 9 € / minimum de commande = 15 €

À ce jour, je n’ai pas encore commandé chez ces sites de maquettistes, donc je ne peux pas en dire plus.

 

2. Sites US

Là, il y a abondance ! Les outils sont souvent beaucoup moins chers qu’en France mais le problème est que certains outils sont lourds et donc « plombent » les frais de port.

Il y a les deux « poids lourds » que j’ai déjà cités : Beaducation et Rio Grande. On y trouve tout !

Contenti a l’air d’être très prisé des bijoutiers.

Je vous mets le lien vers deux boutiques ETSY où j’ai déjà commandé et où tout s’est parfaitement déroulé. Les catalogues y sont beaucoup moins fournis mais on y trouve le matériel de base à un tarif nettement inférieur.

http://www.etsy.com/shop/romazone

http://www.etsy.com/shop/metalstop

Ce qui est bien sur Etsy, c’est que les prix peuvent être affichés en euros. Pour connaitre les FDP, le plus simple est d’envoyer un mail au vendeur qui vous renvoie un lien pour la commande définitive. J’ai procédé ainsi chez Metalstop et cela semble être la bonne procédure.

Dans les deux cas, mon colis est arrivé en une dizaine de jours.

Fouillez dans les boutiques Etsy, il y a une quantité de produits à différents prix !

Partie 4 : Galeries

Quelques liens (très subjectifs) pour le plaisir des yeux :

http://pinterest.com/becca42ri/jewelry-inspiration/ Les images vous permettent de vous rendre à d’autres adresses …

http://maryhetts.storenvy.com/

http://www.flickr.com/photos/libzoid/with/1403124789/

http://tishcollins.com/works